Edith Jolicoeur, Consultante branchée

LE SAVIEZ-VOUS?

Parallèlement à sa pratique artistique, Edith Jolicoeur est aussi consultante dans l'utilisation stratégique du Web et des réseaux sociaux.

Sa mission : Aider les artistes, travailleurs autonomes, les organismes et les petites entreprises à tirer profit du Web et des réseaux sociaux.

Son leitmotiv : « Ce n’est pas parce qu’on est éloigné géographiquement qu’on doit l’être numériquement! »

Services offerts :

CONFÉRENCES

FORMATIONS

COACHING

GESTION DE COMMUNAUTÉ 

COMMUNICATIONS NUMÉRIQUES

 

Aidez-moi à choisir l’oeuvre que je présenterai au Prix du CALQ en Gaspésie

La date de tombée pour le Prix du CALQ / Oeuvre de l’année en Gaspésie est ce lundi. C’est bien moi d’être à la dernière minute! Il faut dire que j’ai eu un printemps très chargé et c’est tant mieux!

Mosaïque d'imagesAlors voilà! J’ai besoin de vous pour m’aider à choisir laquelle des oeuvres présentées  au Musée d’Histoire naturelle du Parc national de Miguasha en mai de l’année dernière, lors de mon exposition « PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES » je soumettrai au jury.

.

Les critères d’évaluation de ce prix sont les suivants :

.

Qualité artistique de l’oeuvre présentée (65%)
✓ Qualité artistique de l’oeuvre (30 %)
✓ Intérêt et pertinence de l’oeuvre (20 %)
✓ Aspect innovateur de l’oeuvre (15 %)

.

Impact de l’oeuvre présentée (35 %)
✓Apport de l’oeuvre au développement de la discipline (10 %)
✓ Importance de la diffusion de l’oeuvre (10 %)
✓Portée du rayonnement de l’oeuvre et retombées pour la région (15 %)

.

C’est difficile de choisir une seule oeuvre à présenter.

.

Edith JOLICOEUR [PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES] L'automne - « CHABLIS »

J’aime vraiment beaucoup « CHABLIS ». Il s’agit certainement de mon oeuvre la plus grande à ce jour (près de 26 pieds sur 3 pieds). L’oeuvre au sujet de l’automne présente une métaphore dans laquelle une jeune femme personnalise le temps qui passe. L’arrière-plan illustre une forêt l’automne où les arbres s’inclinent progressivement, évoquant un chablis. Son foulard texturé évoque les formes organiques des algues et des racines.

J’adore « TRACES »! En plus de mettre en scène mon père, cette oeuvre au sujet de l’hiver présente une métaphore dans laquelle un homme suit les traces des caribous dont le cheptel gaspésien est menacé. Un peu comme dans un rêve, les plans sont juxtaposés de manière à ce que les pistes des bêtes chevauchent l’horizon. L’oeuvre est constituée de cinq tableaux (fenêtres) espacés.

Edith JOLICOEUR [PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES] L'hiver - « TRACES »
[PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES] Le printemps - « TENDRE VERS »

« TENDRE VERS » est une oeuvre vraiment intéressante présentant une métaphore inspirée par ma prof de Pilates qui nous rappelle de « tendre vers » et qui me fait sourire en pensant à « VERT TENDRE ». Le résultat a été imprimé sur une pellicule translucide montée dans un boîtier lumineux d’environ 4 X 8 pieds. La silhouette se fond dans la nature dans un genre de « rêve » où le personnage « tend vers » le paysage qui l’entoure.

Je crois que c’est « LA SAISON D’APRÈS » qui a le plus impressionné le public lors du vernissage. Il s’agit d’une métaphore inspirée des films de science-fiction qui prédisent « la fin du monde ». Le tableau a été imprimé sur une  » toile  » de 15 X 7 pieds. Alors que les  » jambes  » étaient imprimées sur un vinyle amovible puis fixées en juxtaposition

Edith JOLICOEUR [PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES] L'été - « LA SAISON D'APRÈS »
Edith JOLICOEUR [PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES] Des milliers de mots et de mercis

II serait intéressant de présenter cette oeuvre au jury puisqu’il s’agit d’une installation hommage aux milliers de mots fournis par le public dans la période pré production de ma série et qui ont inspiré les oeuvres que j’ai réalisées tout au long du projet. Pour les remercier, j’ai choisi d’intégrer quatre cahiers colligeant tous leurs courriels réponses dans une installation composée de fenêtres brutes.

Mais, je crois avoir une meilleure idée!

.

Comme je le disais d’entrée de jeu, il est difficile de choisir une seule oeuvre à présenter au jury. Mais puisque je n’ai rien à perdre, je crois que je vais tenter le tout pour le tout en soumettant mon « INSTALLATION VIDÉO »! En effet, cette installation résume les quatre oeuvres principales qui sont CHABLISTRACESTENDRE VERS et LA SAISON D’APRÈS.

PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES | Making Of

PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES - Vernissage

Je crois que cette oeuvre pour laquelle j’ai obtenu le soutien du Centre d’artistes Vaste et Vague démontre une importante qualité artistique.

Elle a suscité et suscite toujours beaucoup d’intérêt de la part du public et elle est particulièrement pertinente dans l’optique ou elle permet au spectateur de constater son influence dans mon processus de création tout en comprenant mieux le travail d’interprétation que je réalise ensuite. Bien que je sois passée des métiers d’arts aux arts visuels il y a quelques années, les nouveaux médias m’attirent beaucoup. C’est pourquoi je n’hésite jamais à sortir ma pratique « de son cadre » en explorant d’autres disciplines dont l’installation vidéo. J’aime particulièrement que celle-ci présente une forme de mise en abîme de mon travail (les oeuvres dans l’oeuvre).

L’introduction de la vidéo dans ma pratique a beaucoup d’impact. Elle apporte un contraste intéressant entre les matériaux que j’ai l’habitude d’utiliser qui sont plutôt massifs (portes, fenêtres et panneaux de bois récupérés) et un nouveau support dont le résultat est complètement numérique ce qui me permet de le diffuser facilement partout et en tout temps.

Depuis quelques mois, je m’intéresse particulièrement aux POM (Petite Œuvre multimédia). Il s’agit d’une véritable révélation pour moi qui travaille depuis quinze ans avec des supports lourds et encombrants.

Grâce à cette découverte, j’imagine ma pratique artistique autrement. Je voyage de plus en plus un peu partout au pays et les occasions de travailler avec les nouveaux médias se multiplient pour moi. Je sens qu’il ne s’agit que du tout début d’une grande aventure avec ce nouveau médium. De plus, la vidéo est relativement facile à diffuser en opposition à mes oeuvres « habituelles ». En plus d’être présentés au Musée d’Histoire naturelle du Parc national de Miguasha, les éléments de cette installation vidéo ont pu être vus à la grandeur du monde grâce au Web!

En effet, des milliers de personnes, principalement au Québec, mais même un peu partout sur la planète sont abonnés à mes différents comptes sur les médias sociaux ainsi qu’à mon bulletin électronique artistique. C’est une grande fierté pour moi de penser que ces quelques interprétations de la Gaspésie réalisées dans le contexte de PAYSAGES & SAISONS CHARNIÈRES ont pu et peuvent encore être présentées partout grâce Web. J’ai également reproduit l’installation dans ma propre Galerie d’art, ce qui permet aux visiteurs actuels de continuer à profiter de l’exposition. Tout ça, en plus d’être en permanence dans mes poches grâce à mon téléphone intelligent que je peux sortir n’importe où, n’importe quand (ou presque)!

Voici donc ces vidéos qui composent mon installation, présentée initialement à Miguasha, en mai 2013 :

Alors, qu’en pensez-vous? Je devrais soumettre CHABLISTRACESTENDRE VERS et LA SAISON D’APRÈS ou tenter le tout pour le tout en présentant mon INSTALLATION VIDÉO au jury du Prix du CALQ / Oeuvre de l’année en Gaspésie?

Hâte de lire vos commentaires!

8 Comments

0
  • chenierannie

    TRACE !!!

    • edithjolicoeur

      Moi aussi, TRACES est mon préféré! Mais considérant les critères d’évaluation, j’ai choisi de tenter le tout pour le tout en soumettant mon installation vidéo dont TRACES fait aussi partie 😉 (Petite façon ratoureuse de présenter mes quatre oeuvres plutôt qu’une seule.) Ben hâte de vois si ça va passer au jury ou si ma stratégie me mériteras une disqualification! #letoutpourletout

  • MAO

    Moi aussi j’aime beaucoup Trace mais à lire ta passion pour ce nouvel intérêt envers le vidéo et à lire les critères, je tenterais le tout pour le tout. Go Girl !

  • samson dubé

    j’aime beaucoup beaucoup TRACE

  • plauzon@gmail.com

    Je regarde cela a tete reposer a la maison. Je te revient.

    Bonne journee
    Paul
    Sent on the TELUS Mobility network with BlackBerry

Post A Comment

%d blogueurs aiment cette page :